Musique Jazz
Tomás Gubitsch Quintet

Vendredi 05 Octobre 2012 à 20h30 au Granit



  Bandonéon Manu Comté / Contrebasse Eric Chalan / Violon Iacob Maciuca
Piano Gerardo Jerez le Cam / Guitare Tomás Gubitsch

Bar au fumoir à l’issue du concert.
En partenariat avec le Club Malt et Houblon

« Je ne saurais dire avec certitude si le tango s’est infiltré par effraction dans ma musique ou si c’est ma musique qui est rentrée dans l’univers du tango sans lui demander son autorisation ». Quoi qu’il en soit et sans préméditation, l’histoire, la géographie et la musique ont fait de Tomás Gubitsch le héraut d’un nuevo tango qui prend ses racines en Argentine et se développe en France, sa terre d’accueil depuis plus de trente ans. En 1978, le jeune guitariste virtuose de moins de 20 ans s’embarque pour une tournée européenne avec Astor Piazzolla. Il s’installe à Paris pour fuir cette funeste dictature qui tue aussi bien les hommes que la culture vivante. « Notre devoir consistait, pour paraphraser Saint John Perse, à garder la petite flamme allumée, à l’abri de la barbarie. Paris était la ville où cela était possible. »Très vite il crée Tiempo Argentino et partage sa vie entre ce groupe, le jazz et la composition musicale. Le retour au tango “à plein temps” a lieu il y a une dizaine d’années. Mais un tango qui s’est nourri de toutes ses expériences et rencontres musicales ; pour faire autre chose que de préserver une tradition immuable. Le résultat sur scène c’est cette fougue, ce lyrisme et la richesse toute en sensualité et en énergie de ce quintet qui marie le piano, le violon, le bandonéon, la contrebasse et la guitare. Formule traditionnelle pour une musique qui s’affranchit des traditions pour nous donner juste un nuevo tango vivant. La petite flamme brûle très fort !