Jeune public Création  A voir en famille
L’Enfant de la haute mer
D'après Jules Supervielle | Aurélie Morin

Mercredi 13 Mars 2013 à 18h30 à la Coopérative



  A partir de 5 ans

Représentations scolaires mardi 12 à 10h et 14h30 et jeudi 14 à 10h et 14h30

Quelque part au milieu de l’océan, une petite fille est l’unique habitante d’un village flottant qu’elle s’évertue à faire vivre. Qui est-elle ? Comment vit-elle ? Dans quel monde ? Les marins entendront-ils les appels de cette enfant ? Peu à peu, la pièce nous livre les raisons de vivre de cette petite fille, pour toujours liée au souvenir d’un père aimant son enfant d’une force terrible. C’est dans un décor mouvant que ces ombres donnent une vie à cette enfant rêvée par la puissance des mots de Jules Supervielle. L’univers de l’auteur est tout indiqué pour une rencontre avec celui d'Aurélie Morin, marionnettiste, danseuse, qui s’inspire d’un texte existant. Ce télescopage nous entraîne dans son théâtre d’ombres pour un voyage onirique et initiatique. « L’enfant de la haute mer est comme un long poème. Le monde quotidien est mis en scène et l'irréel est apprivoisé. L’impossible peut surgir.» Aurélie Morin. Jules Supervielle décrit le quotidien comme s’il s’agissait bel et bien d’une réalité. La simplicité et la grandeur poétique du texte redonnent toute leur intensité à l’imaginaire et la sensibilité propres à l’Humain. Imaginaire qui parfois nous échappe, L’enfant de la haute mer est bien là, au milieu de l’océan, infiniment présente et infiniment absente à la fois. Aurélie Morin une fois encore nous touche.

En savoir plus : le site de la compagnie Le Théâtre de Nuit, Aurélie Morin

Téléchargez le dossier pédagogique