Théâtre Création
PETITS CONTES D'AMOUR ET D'OBSCURITÉ
Lazare

Du Mercredi 12 Novembre 2014 au Vendredi 14 Novembre 2014 à 20h00 à La Coopérative



 
Lazare, Anne Baudoux et Axel Bougosslavski
dans le Studio Théâtre de Laure Adler

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=990354#





  Ils ne sont pas si nombreux ceux qui réinventent le théâtre à partir de la langue et de l’engagement des acteurs. C’est à une découverte que nous vous convions, si vous ne l’avez pas encore croisé en Avignon ou ailleurs. Pour nous qui l’avons rencontré ce fut un véritable choc poétique. À découvrir absolument.
Pour la première fois, Lazare et son équipe, seront en résidence pendant trois semaines au Granit, ils créeront les Petits contes d’Amour et d’obscurité au festival Mettre en Scène à Rennes, avant de revenir à la Coopérative pour trois représentations.
Parlant du théâtre de Lazare, Jean-François Perrier écrivait dans la brochure du 67e Festival d’Avignon : « Le théâtre de Lazare (…) vit à travers l’écriture, un théâtre de rêve, de fragments ; une parole écrite, rythmée comme une partition, dont l’oralité traverse le corps des acteurs et leur donne une énergie vitale. Pas de jugements, pas d’explications, pas de lieux communs dans ce théâtre qui bouscule autant les formes de représentation que l’écriture dramatique. »
« Me voici, on m’a conduit ici. Mes parents m’ont laissé sur la route. Je me suis assis découragé, perdu dans les marais. » Ainsi débute Les Illisibles, un des contes tendre et féroce qui parle de ceux “qui ont vécu une transformation” et qui ne peuvent pas vivre au côté des autres, dans une langue chaotique, cabossée, belle, à la fois précise et aérienne. « Mon désir est de trouver un équilibre entre un langage quotidien, une prose plus élaborée et une écriture poétique très ouverte. Que tout cela ne se juxtapose pas, mais se mélange. Ainsi, le fourmillement du monde est-il présent et concret sur le plateau. » Lazare
« Les mises en scène de Lazare creusent les ressacs, les gouffres et les échappées de ses textes avec une imagination scénique débordante. L’acteur est un porteur de valises. » J-P Thibaudat, Théâtre et Balagan
« De texte en texte et de spectacle en spectacle, Lazare trace un sillon entre quotidienneté inspirée et poésie de la rue, donnant la parole à des êtres souvent délaissés. » La Terrasse

Téléchargez le dossier pédagogique