Danse
MASCULINES
HÉLA FATTOUMI ET ÉRIC LAMOUREUX

Du Mercredi 12 Octobre 2016 au Jeudi 13 Octobre 2016 à 20h30 Granit





  En partenariat avec Viadanse Centre chorégraphique national de Franche-Comté à Belfort

RENCONTRE BORD DE SCÈNE MERCREDI 12 OCTOBRE

Avec leur danse à l’énergie communicative, Héla Fattoumi et Eric Lamoureux bousculent les représentations féminines façonnées par le regard et l’imaginaire masculins d’une rive à l’autre  de la méditerranée.
De ces représentations du corps féminin du 19e jusqu’aux représentations les plus contemporaines de la poupée sexuelle, c’est avec une certaine ironie qu’ils dévoilent une véritable fabrique à clichés. Par le biais de ces représentations, ils mettent à nu la dé-figuration de toute une frange de l’humanité par une autre et proposent en réponse à cette mascarade de la fascination du regard masculin, une horde de sept rebelles.  Avec la complicité des danseuses, ils s’attachent à déconstruire les stéréotypes. Ils imaginent un paysage féminin multiple, pluriel et contrasté, dressant le portrait de femmes puissantes, rebelles et soudées. De leur danse jaillit la vitesse de l’action, la brutalité contenue, le désir émancipé. Leurs corps témoignent de l’indignation d’avoir été enfermés pendant des siècles et affirment le refus de se laisser à nouveau soumettre. Un hymne à la liberté pour les femmes et les hommes.
La femme prisonnière de son image se transforme en une créature protéiforme et totalement libre. Le spectacle fait l’effet d’une jouissive libération. L’humanité
Les chorégraphes se rient des codes du désir que suscitent ces corps féminins très différents les uns des autres. Ils renouvellent ce qu’autrefois on appelait encore le spectacle de charme et, plus récemment, celui du “New Burlesque” – domaine bien distinct, comme on sait, du slapstick et du show plus ou moins comique. Mouvement