Danse
THE DEATH OF THE POLE DANCER MACHO DANCER
EISA JOCSON

Mercredi 05 Avril 2017 à 20h00 Bains Douches, Montbéliard



  EUROPE EN SCÈNES
En partenariat avec Ma, scène nationale - Pays de Montbéliard


La plasticienne de formation, Eisa Jocson nous propose deux solos en une soirée qui nous entrainent dans son monde saisissant. Utilisant son corps comme un outil de déconstruction des codes et des genres, l’artiste place le public face à une critique culturelle, sociale et économique. En ligne de mire : les Philippines et ses jeux de voyeurisme, de pouvoir, de vulnérabilité et de sexualité.
Death of the pole Dancer, solo de « pole dance », amène le public à interroger le regard qu’il pose sur ce qu’il voit. Une fois la barre de pole montée, Eisa Jocson la tire en tous sens et s'y cogne comme à un partenaire vivant. L'acrobate tourbillonne, se suspend, glisse et sombre. Pas de musique suggestive ni de paillettes, juste le silence brisé par le bruit des talons et du corps qui fait résonner l'acier. Quant à Macho dancer, la performeuse s’inspire les danses pratiquées strictement par des hommes dans certains clubs des Philippines. Ce solo restitue la gestuelle codifiée de ces garçons dont le corps est une marchandise. L’artiste transgresse les limites de genres via une étude quasi clinique d'un phénomène social. Elle questionne le fossé entre la force affichée et l'extrême fragilité de ces exclus de leur société.