Théâtre
LE SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ
SHAKESPEARE | LISA WURMSER

Du Mercredi 17 Mai 2017 au Jeudi 18 Mai 2017 à 20h00 Maison du Peuple



  RENCONTRE BORD DE SCÈNE MERCREDI 17 MAI

VISITE SANDWICH : VENEZ DÉCOUVRIR L’ENVERS DU DÉCOR, AVEC L’ÉQUIPE TECHNIQUE DU SPECTACLE, JEUDI 18 MAI À 12H20 À LA MAISON DU PEUPLE. RÉSERVATION IMPÉRATIVE


Une comédie féerique qui mêle la délicatesse du sentiment amoureux, les forces mystérieuses de l’inconscient et la puissance sans mesure de la sexualité.
À Athènes, Thésée s’apprête à célébrer ses noces avec Hippolyta, la reine des Amazones. Dans la forêt avoisinante, Obéron, roi des elfes, se dispute avec Titania, sa femme, au sujet de leurs nombreuses conquêtes passées et présentes. Mais aussi deux couples d’amoureux contrariés, Hermia, qui est amoureuse de Lysandre mais promise à Démétrius, lequel est aimé d’Héléna, et des artisans partis répéter une tragédie pour les noces de leur duc, avec le truculent Bottom.  Tout ce petit monde finit par se retrouver dans la forêt, où les sortilèges d’Obéron, aidé par le lutin Puck, vont semer la confusion au cours d’une nuit dont personne ne saura vraiment si elle est un rêve, un jeu ou un fantasme.  Un songe ? C’est entre 1594 et 1595 que Shakespeare écrit Le Songe d’une nuit d’été. À 30 ans, il est alors un acteur et un auteur en vue, admiré et jalousé, véritable entrepreneur de spectacles, dont l’œuvre comprend aussi bien des pièces historiques que des tragédies et des comédies, et dont la troupe est soutenue par Lord Chamberlain, ministre responsable des divertissements royaux. En 1603, il devient locataire du théâtre du Globe, le plus prestigieux de Londres, avant de se retirer en 1611 à Stratford-upon-Avon, sa ville natale, où il meurt cinq ans plus tard.

Le site de la compagnie