Expositions Projection
BRAGUINO
Clément Cogitore

Lundi 06 Novembre 2017 à 20h15 Cinéma Pathé, Belfort






Infos pratiques
Cinéma Pathé Belfort
6.20€ avec la Carte Art&Essai / Tarif Pathé
www.festival-entrevues.com
 
Une collaboration entre Cinémas d'aujourd'hui et Le Granit, scène nationale, Belfort, en partenariat avec l'Espace multimédia Gantner, Bourogne et L’École d'art de Belfort G. Jacot.
 
Suivez nous sur: https://ettoujoursilstiennentlemonde.wordpress.com/
  Dans le cadre des rendez-vous d’Entrevues, projection proposé en écho à la participation de Clément Cogitore à Brouhaha, première exposition de la saison Et, toujours, ils tiennent le monde, dans la galerie du Granit.
La projection sera suivie d'une rencontre avec l'auteur et Lili Hinstin directrice artistique d'Entrevues.

Visite commentée de l'exposition BROUHAHA à 18h30, galerie du Granit en compagnie de son commissaire, Mickaël Roy (entrée libre)
Une sélection de trois vidéos de Clément Cogitore y seront présentées : Élégies (2014), Tahrir (2012), Burning Cities (2009) jusqu'au 19 décembre 2017, ainsi que la projection en petite salle du film Sans-titre (2014), du 6 au 27 novembre 2017.

Les familles Braguine et Kiline vivent au milieu de la taïga sibérienne à 500 km du moindre village. Issues de la communauté des « Vieux croyants », confession orthodoxe remontant au temps des tsars refusant l'autorité de l'état, les deux familles se sont enfoncées dans la forêt pour vivre selon leurs règles et principes. Aucune route ne mène chez eux, seul un long voyage en bateau sur le fleuve Lenissei puis en hélicoptère permet de les rejoindre.
Braguino est un petit village de maisons de bois entouré par la taïga à perte de vue, chaque année plus menacé par les incendies, qui s'intensifient avec le changement climatique.
Au milieu du village : une barrière sépare les Braguine et les Kiline. Vivant recluses en autarcie au bout du monde, les deux familles se sont brouillées et refusent de se parler.
Échappant aux conflits de leurs parents, une dizaine d'enfants grandit en bande. C'est une autre communauté qui se construit : celle de l'enfance. Libre, imprévisible et parfois violente elle aussi. Entre la peur des bêtes sauvages, du feu qui détruit tout, et la joie offerte par l'immensité de la forêt et de ses ressources, enfants et adultes tentent tant bien que mal de vivre ensemble.