Danse Création
Exquisite Corpse
Chorégraphie Joanne Leighton / CCNFCB

Du Jeudi 10 Mai 2012 au Vendredi 11 Mai 2012 au Granit



  Jeudi 10 à 19h30 / Vendredi 11 à 20h30

Dans le cadre du festival éviDanse et du festival DANS(E)
En partenariat avec La Filature, scène nationale, Mulhouse


Un des événements principaux du premier mandat de Joanne Leighton à la tête du CCN de Franche-Comté à Belfort, cette nouvelle création intitulée Exquisite Corpse se présente comme un cadavre exquis pour 58 chorégraphes, français et étrangers, et 7 danseurs.
Le Cadavre Exquis, selon le Dictionnaire abrégé du surréalisme, est un : “jeu qui consiste à faire composer une phrase, ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu’aucune d’elles puissent tenir compte des collaborations précédentes”. Joanne Leighton crée le premier “cadavre” d’une durée approximative d’une minute afin de débuter le processus. Elle donne ensuite au second des 58 chorégraphes les dix dernières secondes de sa chorégraphie. Cette courte séquence est le point de départ de la construction de ce second “cadavre”. Et ainsi de suite. Toutes les parties sont ensuite assemblées, les phrases s’enchaînant dans l’ordre de leur création, sans rupture. Cette longue séquence compose le matériau d’un solo qui fonctionne comme une partition chorégraphique, base de départ pour la construction d’une pièce scénique pour les sept danseurs.

La matière chorégraphique est reproduite, amplifiée, commentée, mise en miroir dans le travail avec les interprètes. Dans la forme finalisée de la pièce, ce solo original perdure dans sa structure et s’y inscrit à la manière d’un fil rouge. Ces techniques de déconstruction, de déplacement de formes, de réagencement, soulignent les liens entretenus entre la chorégraphie et l’architecture. Pour Joanne Leighton, un spectacle de danse parle de l’espace, espace de représentation, espace physique, réel, présence et absence dans l’espace et du propre espace du corps, intérieur et extérieur. Au coeur du processus est abordé le questionnement de la transmission du matériel dansé et de la documentation de la danse. Parallèlement à la transmission orale et la transmission par la vidéo, est-il possible d’utiliser de nouvelles formes non textuelles de notation, de composition et de description pour la conservation et l’échange de contenu chorégraphique ? Exquisite Corpse s’inscrit dans la continuité de deux des axes de recherche entrepris par Joanne Leighton depuis plusieurs années : la copie/l’original et la question de la propriété intellectuelle.

DISTRIBUTION
Distribution : en cours / Production : Centre ChorégraphiqueNational de Franche-Comté à Belfort / Coproduction : Le Rive Gauche, scène conventionnée pour la danse - Saint Etienne du Rouvray, Le Granit, scène nationale, Belfort, La Filature, scène nationale, Mulhouse - en cours / Avec le soutien de la Ménagerie de Verre dans le cadre des Studiolab / © visuel Jules Julien / © photo Franck Christen

Directrice du Centre Chorégraphique National de Franche-Comté à Belfort depuis mai 2010, Joanne Leighton est une chorégraphe belgoaustralienne dont le parcours chorégraphique est étroitement lié à une vision de la danse originale, dynamique et évolutive, dans un désir constant de dialogue et d’échange. Elle entretient cette philosophie et cet engagement avec l’ensemble de ses danseurs et collaborateurs artistiques. Actuellement, Joanne Leighton compte à son actif une vingtaine de productions chorégraphiques. Les pièces phares de la compagnie comme Display/Copy Only, Made In Taiwan sont présentées sur de nombreuses scènes internationales. Joanne Leighton a été programmée et coproduite par des festivals et des théâtres depuis 18 ans, notamment en Allemagne, Australie, Belgique, Espagne, France, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Pays-Bas et Royaume-Uni. En 2009 a été créée The End pièce en relation avec le texte de John Cage Conférence sur rien. Au cours de la saison 2010, Joanne Leighton a été chorégraphe associée à Pôle Sud (Strasbourg) et en résidence pédagogique à la Scène Nationale d’Orléans. En décembre 2010, elle a créé Made in Strasbourg, première création du projet Made in... Série, puis au printemps 2011, Made in Oldenburg et Made in Metz avec 99 nouveaux amateurs et 5 danseurs professionnels. Elle a présenté en janvier 2011 : Fibonacci sequence, une création pour Les Modulables titre générique regroupant de courtes pièces pour plateau ou hors cadre issues de son répertoire qui combinées entre elles, forment une oeuvre à part entière.
Elle crée en mai 2012 Exquisite Corpse, pièce pour 7 danseurs et pour plateau sur le principe du “cadavre exquis”. En septembre 2011, elle lancera Les Veilleurs, projet pour 731 habitants de Belfort et de ses alentours pour une durée de 366 jours. Pédagogue accomplie et reconnue internationalement, Joanne Leighton a donné régulièrement des cours et ateliers pour de nombreuses compagnies comme celles de Jean Claude Gallotta à Grenoble, Catherine Diverrès à Rennes, Angelin Preljocaj à Aix-en-Provence, Charleroi/Danses, l’AMNT à Tokyo, les Ateliers Carolyn Carlson, Joanne Leighton a initié en 2008 le projet MOBILE qui rassemble l’ensemble de ses activités pédagogiques à un niveau national et international : cours destinés aux danseurs amateurs, masterclasses pour danseurs professionnels, ateliers jeune public. Depuis 2009 Joanne Leighton est chorégraphe associée au CDWEJ, projet Danse à l’école, de la Communauté française de Belgique. En 2010 Joanne Leighton a reçu la Prix de la SACD pour son parcours.