BAJAZET

Éric Ruf met en scène la troupe de la Comédie-Française dans l’une des pièces les plus rarement jouées de Racine : Bajazet. Métaphore des intrigues de la cour de Versailles, cette tragédie en cinq actes mêle complot politique et amoureux dans l’univers confiné d’un sérail. Une pièce en alexandrins par des comédiens exceptionnels !

GRANIT
jeu 11 Avr

Théâtre
GRANIT
Durée : 2h
Catégorie B

BAJAZET

ÉRIC RUF / JEAN RACINE

Dates de représentations

jeudi 11 avril 2019 à 20:00

Éric Ruf met en scène la troupe de la Comédie-Française dans l’une des pièces les plus rarement jouées de Racine : Bajazet. Métaphore des intrigues de la cour de Versailles, cette tragédie en cinq actes mêle complot politique et amoureux dans l’univers confiné d’un sérail. Une pièce en alexandrins par des comédiens exceptionnels !

L’histoire de Bajazet s’inspire de faits réels. C’est M.de Cézy, ambassadeur à Constantinople, qui en fit le récit à la cour de Louis XIV à son retour à Versailles. Quelques années plus tard, Racine s’empare de l’intrigue pour créer Bajazet. Parti assiéger Babylone, le sultan Amurat a transmis tout pouvoir à sa favorite Roxane. Suspectant l’ambition de son frère Bajazet enfermé au sérail, il fait envoyer à la nouvelle sultane une lettre porteuse d’un ordre de mise à mort. Par ailleurs, se sentant en disgrâce, le grand vizir Acomat complote pour que Bajazet accède au trône. La princesse Atalide lui sert d’intermédiaire. Mais tous ignorent l’amour secret qui unit Bajazet et Atalide depuis l’enfance. Lorsque la pièce débute, cela fait six mois que les personnages vont contre leur nature, contre l’ordre social et contre le pouvoir. Ils se trouvent dans un état d’extrême fatigue. Leurs cruels jeux de l’amour et du pouvoir se déploient au cœur d’un sérail, dans une chambre sourde, représentée ici par une clairière au milieu d’une forêt « armoirisée ». Dans un saisissant clair-obscur, les vers en alexandrins captivent et les déplacements fantomatiques de femmes en robes légères hypnotisent. Garnier, un siècle auparavant, décrivait l’amour comme une maladie, Racine ne l’a pas oublié et peint magnifiquement les ravages du sentiment amoureux, qui finit par prendre toute la place et laisser les héros exsangues et proches de la folie ou de la mort.

Les Comédiens-Français sont à peu près les seuls à pouvoir jouer la langue de Racine avec une telle aisance et une telle pureté. Le Monde

DISTRIBUTION –
De : Jean Racine | Mise en scène et scénographie : Éric Ruf | Avec : Claude Mathieu, Alexandre Pavloff, Clotilde de Bayser, Christian Gonon, Élise Lhomeau, Birane Ba et Juliette Damy | Costumes : Renato Bianchi | Lumières : Franck Thévenon | Son : Dominique Bataille | Maquillages et coiffures : Catherine Bloquère | Collaboration artistique : Claude Mathieu

CRÉDITS & MENTIONS –
Production : Comédie-Française / Théâtre du Vieux-Colombier | © Vincent Pontet / collection Comédie-Française