CE QUI NOUS TIENT, CE QUE NOUS TENONS

Si le monde est d’une part un objet qui se perçoit par des agents intermédiaires et s’il se pratique par la somme des individus qui le compose, il s’éprouve aussi dans l’espace des courtes distances, des rencontres et des relations interpersonnelles, là où les attentions et les présences mutuelles et réciproques d’échange et d’amitié sont porteuses d’un partage de situations sensibles.

GRANIT
Du ven 06 Avr au mar 26 Juin

Galerie
GRANIT
Durée : /
/

CE QUI NOUS TIENT, CE QUE NOUS TENONS

Vernissage vendredi 6 avril à 18h

Les visites
La première mercredi 11 avril à 17h
Avant le spectacle Plus léger que l’air, jeudi 3 mai à 19h
Sandwich jeudi 17 mai à 12h20
La dernière mardi 26 juin à 18h

Si le monde est d’une part un objet qui se perçoit par des agents intermédiaires et s’il se pratique par la somme des individus qui le compose, il s’éprouve aussi dans l’espace des courtes distances, des rencontres et des relations interpersonnelles, là où les attentions et les présences mutuelles et réciproques d’échange et d’amitié sont porteuses d’un partage de situations sensibles.

Dans ce monde plus ou moins étendu, tandis que les gestes s’adressent, la langue s’essaie, bégaie, balbutie, mais persévère, et ce faisant la parole court et revient autour de la table ou sur le terrain des liens tissés par celles et ceux qui l’animent, ramenés des coulisses sur les planches du théâ tre du quotidien, là où le souci de l’autre se traduit par l’intérêt de faire ensemble et, à petite échelle, de faire société.

Parce qu’aucun homme n’est une île*, cette exposition est une invitation à épouser les formes du commun, celles qui se montrent par les moyens spécifiques de l’art, et celles qui, compatibles avec le monde, se meuvent par son dehors.

* John Donne, in. Devotions upon Emergent Occasions, 1624