LES GRANDS

Comment en sommes-nous arrivés là ? Alors que nous glissons tous inéluctablement de l’enfance vers l’âge adulte, Fanny de Chaillé s’interroge sur la construction « par étape » de chaque individu. Avec Les Grands, elle tente l’impossible : inviter trois personnages à grandir sur scène, et nous faire traverser en une heure ce qui prendrait une vie entière.

GRANIT
mer 15 Avr
- mercredi 15 avril 2020 à 20:00
- jeudi 16 avril 2020 à 20:00

Théâtre
GRANIT
Durée : 1h15
Catégorie B

LES GRANDS

PIERRE ALFERI / FANNY DE CHAILLÉ

Dates de représentations

mercredi 15 avril 2020 à 20:00

jeudi 16 avril 2020 à 20:00

Rencontre avec l’équipe artistique mer 15 à l’issue de la représentation

Je réserve
Comment en sommes-nous arrivés là ? Alors que nous glissons tous inéluctablement de l’enfance vers l’âge adulte, Fanny de Chaillé s’interroge sur la construction « par étape » de chaque individu. Avec Les Grands, elle tente l’impossible : inviter trois personnages à grandir sur scène, et nous faire traverser en une heure ce qui prendrait une vie entière.

Qu’est-ce qu’être adulte aujourd’hui, alors même que l’enfance se termine de plus en plus tôt, et que l’adolescence semble traîner jusqu’à la quarantaine ? C’est avec beaucoup de sensibilité et d’humour que Fanny de Chaillé donne la possibilité à trois adultes de croiser l’enfant et l’adolescent qu’ils ont été. Aucun n’aurait jamais pensé « en arriver là ».
Trois enfants, trois adolescents et trois adultes à la ressemblance troublante se succèdent et se croisent, jouant le même rôle à différents âges de leurs vies. Regards et discours se mélangent, remplis de tendresse, de surprise ou d’incompréhension. Car dans le monde des « Grands », l’enfant pense, l’adulte parle, tandis que l’adolescent mêle pensée et langage, pour mieux tenter d’appartenir au groupe. Sur un plateau recouvert de strates géologiques, grâce auxquelles les personnages peuvent prendre un peu de hauteur ou trouver refuge, nous voilà invités à revivre par procuration ces trois passages essentiels de la construction de soi, du premier chagrin à la première révolte, en passant par le premier amour, et ce qu’il en reste.

Dans une pièce dense mais drôle, Fanny de Chaillé et Pierre Alferi confrontent trois générations et autant de visions du monde. Libération

Conception et mise en scène : Fanny de Chaillé | Texte : Pierre Alferi | Avec Margot Alexandre, Guillaume Bailliart, Grégoire Monsaingeon, adolescents et enfants, distribution en cours | Chanson originale : Dominique A | Conception sonore : Manuel Coursin | Conception de la scénographie et des costumes : Nadia Lauro | Lumières : Willy Cessa | Assistant mise en scène : Christophe Ives | Production et diffusion : Isabelle Ellul | Logistique, communication : Jeanne Dantin | © Marc Domage