MANTA

Solo interprété par Héla Fattoumi et co-écrit avec Éric Lamoureux, Manta livre un point de vue sur une question des plus brûlantes qui traverse la société française d’aujourd’hui : celui du port du voile intégral.

GRANIT
mar 07 Nov

Danse
GRANIT
Durée : 1h10
/

MANTA

Héla Fattoumi | Éric Lamoureux

Dates de représentations

mardi 07 novembre 2017 à 20:00

Solo interprété par Héla Fattoumi et co-écrit avec Éric Lamoureux, Manta livre un point de vue sur une question des plus brûlantes qui traverse la société française d’aujourd’hui : celui du port du voile intégral.

Le temps d’un solo, Héla Fattoumi, d’origine tunisienne revêt le niqab, voile intégral, pour décrire le comportement du corps confronté à cette pièce de tissu qui isole le corps de la femme.

Héla Fattoumi jouait petite avec le safsari, le voile blanc des femmes tunisiennes « comme l’enfant joue à l’adulte en chaussant les escarpins de sa mère ». Avec cette expérience, Héla Fattoumi se demande comment on vit dans cet “espace”. Elle va plus loin que le jeu du paraître pour ressentir ce que le niqab induit comme mutation au plus profond.

Construit sur un rythme lancinant, les séquences de cette pièce fascinent et traduisent avec acuité l’étouffement d’un corps féminin. Entre intime et universel, la tension est palpable.

Héla Fattoumi, en se voilant, montre beaucoup plus qu’elle ne cache. Un fabuleux geste chorégraphique. Mieux qu’un long discours […] la danseuse et chorégraphe française d’origine tunisienne donne son sentiment sur la question à travers le seul langage du corps et du mouvement. Sans s’interdire l’alternance entre humour et gravité. Les Inrockuptibles

Au début, on ne reconnaît qu’un symbole médiatisé. À l’arrivée, voici la situation brouillée, énigmatique et déstabilisante. L’art, la danse ont traversé des voiles de sens. Danser

(c)Laurent Philippe