UN REQUIEM IMAGINAIRE

Entre tradition et création, Jean-François Zygel invente un Requiem du XXIe siècle mêlant les musiques de Purcell, de Bach et ses propres improvisations aux voix du choeur Spirito.

GRANIT
sam 02 Déc

Musique
GRANIT
Durée : 1h30
/

UN REQUIEM IMAGINAIRE

Spirito Jean-François Zygel

Dates de représentations

samedi 02 décembre 2017 à 20:00

Programme
György Ligeti – Lux aeterna
Wolfgang Amadeus Mozart – Requiem (Lacrimosa)
Johann Sebastian Bach – Komm, Jesu, komm
Maurice Duruflé – Requiem (Domine Jesu Christe)
Sergueï Rachmaninov – Bogoroditse
Jean-François Zygel – Kaddish
Henry Purcell – Hear my prayer, o Lord
Igor Stravinsky – Symphonie de psaumes
Anton Bruckner – Christus factus est
Francis Poulenc – Stabat Mater dolorosa
Gabriel Fauré – Requiem (In paradisum)
Jean-François Zygel – Improvisations

Entre tradition et création, Jean-François Zygel invente un Requiem du XXIe siècle mêlant les musiques de Purcell, de Bach et ses propres improvisations aux voix du choeur Spirito.

Avez-vous déjà imaginé en rêve d’assister à votre propre enterrement ? C’est de ce fantasme qui a traversé l’esprit de beaucoup d’entre nous qu’est parti le pianiste compositeur Jean- François Zygel pour proposer à Nicole Corti et au choeur Spirito de célébrer avec lui ses propres funérailles… auxquelles il assistera, bien vivant, reliant et commentant de ses improvisations virtuoses ou planantes les chants merveilleusement doux et consolateurs des femmes et des hommes venus l’entourer.

Tissant des extraits d’oeuvres sacrées de Purcell, Mozart, Bach, Fauré, Poulenc, Rachmaninov, Stravinsky, Ligeti ou Duruflé, ainsi qu’un grand Kaddish en araméen qu’il a composé pour la circonstance, Jean-François Zygel invente et joue un Requiem imaginaire qu’il réinvente chaque soir au gré de son inspiration.
Sur scène, un choeur mobile et chorégraphié habite l’espace en vagues successives, facettes contrastées d’une rosace multicolore, fervente et ensoleillée.

Composition, piano et improvisation Jean-François Zygel
Spirito (16 chanteurs)

(c)Denis Rouvre, ®guillaume ducreux