UNE NUIT AMÉRICAINE

Mathieu Bauer réunit deux créations originales : Western librement inspiré du roman de Lee Wells, La Chevauchée des bannis et Shock Corridor adapté du film de Samuel Fuller. Dans ce diptyque théâtral et musical, les deux œuvres se répondent et se complètent, offrant soixante ans après, une radiographie truculente de la société américaine.

GRANIT
ven 01 Fév

Musique, Théâtre
GRANIT
Durée : 3h10
/

UNE NUIT AMÉRICAINE

MATHIEU BAUER | NOUVEAU THÉÂTRE DE MONTREUIL CDN

Dates de représentations

vendredi 01 février 2019 à 20:00

En lien avec le spectacle, Les Cinémas d’Aujourd’hui à Belfort diffuseront le film LA RIVIÈRE ROUGE de Howard Hawks avec John Wayne, jeudi 24 janvier à 20h15.

Mathieu Bauer réunit deux créations originales : Western librement inspiré du roman de Lee Wells, La Chevauchée des bannis et Shock Corridor adapté du film de Samuel Fuller. Dans ce diptyque théâtral et musical, les deux œuvres se répondent et se complètent, offrant soixante ans après, une radiographie truculente de la société américaine.

En 1959, Western a été adapté au cinéma. Ainsi dans ce dyptique, deux films de l’âge d’or du cinéma américain des années soixante servent de matière première au metteur en scène et musicien, Mathieu Bauer. D’un côté le mythe fondateur de la nation américaine et de l’ensemble des règles qui vont la régir, sujet inhérent au western ; de l’autre, une radiogra- phie sans concession des névroses et des maux qui habitent cette même société à cette époque. Ce sont deux pans passionnants de l’histoire des États-Unis, deux scénarios traversés par la violence, la peur, la folie, la question de l’indi- vidu face au groupe et dans lesquels le huis clos joue un rôle déterminant.

Dans Western, l’intrigue se passe dans un village montagneux du Wyoming où des habitants ennemis vont devoir s’unir face à l’arrivée soudaine de sept bandits pourchassés par les autorités.

On retrouve l’ensemble des figures du genre (cheval, colt, duel, bouteille de whisky, saloon, héros, docteur, hors la loi…). Le noir et blanc du film et l’ambiance hivernale imposent la neige comme matière principale du décor. Symbole d’un territoire vierge  et  immaculé,  lieu  originel d’un monde à bâtir, elle peut aussi  être  à  tout moment souillée. Dans Shock Corridor, un journaliste se fait interner incognito dans un asile psychiatrique pour enquêter sur un meurtre. Une narratrice déroule le récit sur des compositions musicales originales au rythme parfois endiablé. Dans cette pièce pour dix comédiens et trois musiciens, Mathieu Bauer parvient à mettre en œuvre l’idée d’un théâtre qui mêle intimement musique, cinéma, littérature et où le  montage  est pensé comme instrument du décloisonnement entre les formes artistiques.

Adepte de l’idée de « spectacle total », Mathieu Bauer a toujours fédéré autour de ses projets les apports du jeu, de la musique, du récit, des images et de la scénographie, dans un bel esprit d’harmonie et de synthèse. La Terrasse

DISTRIBUTION

Western librement inspiré du livre La Chevauchée des bannis de Lee Wells et d’autres matériaux textuels et musicaux Shock Corridor d’après le film de Samuel Fuller |  Adaptation  et  mise  en  scène : Mathieu Bauer | Collaboration artistique et composition : Sylvain Cartigny | Scénographie et costumes : Chantal De La Coste | Dramaturgie : Thomas Pondevie | Création sonore : Alexis Pawlak | Création  lumière  et régie générale : Xavier Lescat | Avec : Éléonore Auzou-Connes, Clément Barthelet, Romain Darrieu, Rémi  Fortin,  Johanna  Hess,  Emma  Liégeois, Thalia  Otmanetelba,  Romain  Pageard,  Maud  Pougeoise,  Adrien  Serre  et  les musiciens Mathieu Bauer, Sylvain Cartigny et Joseph Dahan | © Jean-Louis Fernandez

CRÉDITS & MENTIONS

Nouveau Théâtre de Montreuil – Centre Dramatique National | Avec la participation artistique du Jeune théâtre national | © DR