Le Granit

Blog Internet

Comment savoir si la cave est saine ? Comment savoir si la cave est saine ?
La cave est un espace de la maison que vous pouvez aménager et même y installer nouvelle pièce. Toutefois, il est important de se... Comment savoir si la cave est saine ?

La cave est un espace de la maison que vous pouvez aménager et même y installer nouvelle pièce. Toutefois, il est important de se rassurer de son bon état avant de chercher à l’occuper. En effet, si la cave n’est pas saine, vous êtes exposé à de nombreux dommages. Généralement, ce mauvais état de la cave se caractérise par de l’humidité. En veillant à certains signes, vous pouvez très vite percevoir cela et y venir à bout, avec les solutions adéquates.

Causes d’une cave humide

Le phénomène de cave humide est un scénario plutôt répandu qui frappe de nombreuses constructions. Ceci est généralement causé par des problèmes d’humidité dans les murs de la cave. Parfois, votre cave peut devenir humide à cause d’une infiltration d’eau ou sous l’action de l’air humide dans le sol. Ce dernier provoque une condensation et finit par humidifier votre cave.

La cave est un espace confiné, sans fenêtres, elle ne laisse donc pas l’air circuler comme cela se doit. En plus, étant en contact direct avec la terre ou le sol, les murs de la cave atteignent très vite les froides températures. Dès lors, il urge d’appliquer des traitements contre l’humidité et d’assainir la cave.

Dans le cas où vous ne procédez pas au plus vite au traitement, des champions et moisissures commenceront par apparaitre sur les murs et les menuiseries de votre cave. Ces derniers se propagent considérablement et peuvent même atteindre votre rez-de-chaussée. De mauvaises odeurs accompagneront cette humidité et petit à petit, les revêtements de la cave commenceront par se dégrader.

Les signes d’une cave humide

Certes, il n’y a qu’un professionnel, qui après une certaine expertise, pourra confirmer la présence d’humidité dans une pièce. Toutefois, vous pouvez vous-même repérer certains signes qui pourront vous mettre sur cette piste. D’abord, la présence de bois crevassés ou déformés peut commencer par attirer votre attention dans ce sens. Aussi, l’apparition de dépôt blanchâtre annonce un développement des champions. De plus, une apparition de condensation et un développement de moisissure sur les tissus et les murs montrent que la cave est humide.

Si des taches ayant une forme d’auréoles apparaissent sur les murs, cela signifie que la température au sein de la cave est très élevée. Enfin, un écaillement ou un décollement du revêtement mural est également un signe montrant que la cave n’est pas saine. Vous ne devez pas attendre l’apparition de tous ces signes avant de déclarer l’humidité de votre cave, un seul peut suffire.

Vérifier le taux d’humidité de la cave

Pour prendre les précautions contre l’humidité de votre cave, il est important de vérifier le taux d’humidité de cette dernière, et ce, de façon régulière. La température normale doit être de 30°C environ en hiver et ne doit pas dépasser les 55°C en été. Aussi la température du sous-sol devra être régulièrement contrôlée.

En effet, c’est à partir de 25°C que les moisissures commencent par apparaître suite à l’humidité de la cave. Ces dernières étant très dangereuses pour la cave et pour votre bien-être, il faudra donc vérifier régulièrement pour limiter les dégâts.

Un spécialiste pourrait intervenir et vous faire un diagnostic de votre cave et vous informer de son état. Toutefois, vous pouvez aussi vous offrir un hygromètre pour mesurer vous-même le niveau de l’humidité dans l’air de la cave. Il faudra débourser environ 15 € pour vous offrir un modèle d’entrée de gamme tandis que les versions de luxe peuvent vous coûter jusqu’à 200 €.

Cave humide : quel traitement utiliser ?

Pour faire face à cette situation de cave humide, vous pouvez faire recours à de nombreuses alternatives.

La ventilation

La température dans une cave peut augmenter jusqu’à atteindre les 100%, chose qui pourrait être vraiment préjudiciable pour la cave d’abord et ensuite pour vous. Pour remédier à cette situation, vous pouvez opter pour un système de ventilation qui permettra une bonne aération de la cave. D’abord, il est possible de faire une aération naturelle qui consistera à créer des ouvertures dans la cave. Aussi, vous pouvez préférer, soit la ventilation mécanique insufflée, la VMC simple flux ou encore la VMC double flux.

Appliquer un enduit d’étanchéité

Cette application devra être précédée d’un nettoyage entier de la surface concernée. En effet, les revêtements et finitions des murs devront être retirés et il faudra décaper les murs nus. Par la suite, un étoupage sera effectué pour sécher le support et enfin, l’application de l’enduit pourra se faire. Même si cette technique sollicite beaucoup de travail, elle reste efficace et relativement simple.